SANS PAROLE

 
SOLODUO.png

Le duo «Sans Paroles» met en scène un duel entre deux univers articulés par deux types de langages, à la recherche d’un rare espace d’expression. Véhicules de matière à penser, à ressentir et à communiquer, la musique incarnée par le saxophoniste et le mouvement incarné par le danseur nous transmettent la difficulté à cohabiter quand nous habitons deux univers de sens différents, dans un espace restreint et urbain où la sphère privée est envahi et où les places sont rares. Ce duo illustre un cheminement, les écueils de la traduction et de l’ajustement mutuel où chaque mouvement de trop peut conduire à l’éloignement. Par l’art, les tensions inconscientes et non verbales, deviennent maîtrisées, apaisées. Tantôt somnambule, tantôt félin, suspendant, surprenant et flottant Laos promet de gagner son duel contre la gravité et de gagner l’espace scénique que revendique aussi le musicien. Notre danse est-elle un langage universel, a t-elle un sens ? S’il est vrai , comme le disait le philosophe J. L. Austin, que «dire c’est faire», peut-être que la pensée est elle même une forme de danse ?

images.png